Présentation des principes et des objectifs

 

Promoteur d’une pensée globale, unificatrice et convergente, Vertical Project Média ne représente aucune tendance politique, ni aucune sensibilité religieuse spécifique, ni aucune tradition spirituelle particulière.

Vertical Project Media ambitionne seulement de créer les conditions favorables à l’édification d’un monde meilleur et plus évolué sur tous les plans, des plus matériels aux plus subtils.

Vertical Project Media œuvre à la formation d’un courant qui partage les mêmes aspirations et les mêmes valeurs.

Cette communauté de consciences est une sorte de conscience collective qui est un levier indispensable à notre action. L’activité convergente des consciences s’avère être un « outil » essentiel pour générer les changements espérés.

Cette conscience collective est une « entité » (un « égrégore » si l’on veut) qui agit dans notre réalité. Elle peut modifier en profondeur nos conditions de vie sur la Terre.

Le courant de pensée forgée au sein du Vertical Project Media est une force au service d’objectifs élevés et convergents. Elle s’oppose aux forces involutives de division et de destruction qui nous empêchent de nous élever spirituellement.

Conscient des mutations majeures qui bouleversent en profondeurs les sociétés et les groupes humains sur notre planète, Vertical Project Media propose une vision ample de l’évolution de notre civilisation sur le long terme.

Ce projet s’inscrit dans une démarche qui prône l’évolution des consciences basée avant tout sur l’expérience individuelle et la conscience du rôle essentiel que joue chaque être humain dans le processus évolutif général. Seul un changement au niveau individuel permettra un changement au niveau collectif. C’est une règle fondamentale.

La société occidentale n’a jamais autant possédé et consommé de richesses qu’aujourd’hui. En est-elle plus satisfaite et heureuse pour autant ? N’a-t-elle pas oublié l’essence et la dynamique spirituelle qui animent en profondeur toute civilisation digne de ce nom ?

Teilhard de Chardin anticipait déjà l’action des ressorts de la mondialisation, dont nous commençons à percevoir les effets en écrivant : « Jusqu’ici, l’Humanité ne formait encore, économiquement et psychiquement, que des fragments épars ou du moins lâchement associés sur la surface de la Terre. Le moment semble venu, où, sous la pression irrésistible de déterminismes géographiques, biologiques, politiques et sociaux, accumulés à un ordre planétaire, ces fragments doivent se souder et se combiner, cette opération totale coïncidant avec l’éveil, par-dessus les esprits nationaux (…) d’un véritable Esprit de la Terre. Un nouvel ordre de conscience émergeant d’un nouvel ordre de complexité organisée. »

C’est bien ce nouvel ordre de conscience émergeant, cet Esprit de la Terre, qui inspire notre action.

Et nous ne pouvons que souscrire à cette belle formule de Teilhard de Chardin : « Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle. Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine. »

L’essentiel de nos idées ont été publiées dans un livre : Civilisation Planétaire, le Projet Humain Global (essai, mars 2016).

Le collectif Vertical Project Media.