LES CHRONIQUES ÉSOTÉRIQUES DE LYON

Les Chroniques Esotériques de Lyon vous emmènent au cœur des mystères d’une ville qui est à la fois fascinante et insaisissable, car cette ville a une âme dont la profondeur est inaccessible au simple curieux. Elle ne se laisse pas conquérir par ceux qui voudraient tout comprendre, tout de suite, en suivant un « itinéraire touristique » soigneusement balisé mais trop superficiel. C’est sans doute ce qui fait son charme. Oui Lyon a une âme, et même un esprit, mais ces réalités invisibles ne se laissent pas appréhender au premier regard, d’un seul coup. Il faut du temps, parfois même de longues années, avant de pouvoir pénétrer les arcanes de cette cité envoûtante. Elle dissimule avec une extrême pudeur ses secrets et son « centre ultime », son « Graal », que vous pourrez peut-être approcher à travers nos Chroniques Esotériques de Lyon.

D’aprés une idée originale de Daniel Robin – Réalisation/montage : Georges Laurent – Production : Nagib Kary

SAISON 1

Episodes disponibles gratuitement pour les adherents

Episode 1 : Les arêtes de poisson : une énigme archéologique au cœur de Lyon – Rencontre avec le cinéaste Georges Combe

Lyon mérite bien son appellation de ville secrète et sacrée, et cela à plus d’un titre. L’un de ses plus grands secrets concerne ce qu’on désigne aujourd’hui sous le nom d’Arêtes de Poisson. Ces fameuses Arêtes de Poisson forment un ensemble de souterrains qui ont une disposition très particulière. La géométrie et les nombres semblent avoir une grande importance dans la configuration des « arêtes » qui forment, vue de haut, une sorte de grande « antenne râteau » dirigée vers le ciel et l’espace. Dans cet épisode, le cinéaste Georges Combe nous emmène au cœur de cette énigme archéologique qui reste irrésolue, et vous fait découvrir les subtilités de son « monde imaginal ».

Épisode 2 : Les secrets d’un initié lyonnais, Jean-Baptiste Willermoz – Rencontre avec Jean-Marc Vivenza.

L’une des figures les plus fascinantes de l’ésotérisme et de la Franc-Maçonnerie lyonnaise au XVIIIe siècle est sans conteste Jean-Baptiste Willermoz qui créera le Rite Ecossais Rectifié à partir des enseignements du mystérieux Martinès de Pasqually et la structure maçonnique de la Stricte Observance Templière. Dans cet épisode d’une exceptionnelle densité, Jean-Marc Vivenza retrace avec brio la longue vie de cet homme qui était convaincu que la Franc-Maçonnerie est détentrice de grands secrets d’une haute portée spirituelle. Loin des clichés qui font fantasmer les adeptes de la théorie du complot, l’érudition et la profondeur du récit de Jean-Marc Vivenza, nous montre le vrai visage d’une organisation discrète qui propose une authentique voie de réalisation spirituelle pour ce siècle et même les siècles à venir.

Épisode 3 : Une société secrète lyonnaise à la Renaissance, la Société Angélique – Rencontre avec l’historien Patrick Berlier

À quelques centaines de mètres de la basilique de Fourvière, qui est une véritable « demeure angélique », il existe un domaine fermé situé au numéro 12 de la Montée Nicolas de Lange, qui fut au XVIe siècle le fief d’une mystérieuse organisation appelée la Société Angélique. C’est à Lyon, au XVIe siècle, qu’on retrouve la trace de la Société Angélique, mais elle a sans doute des origines plus lointaines et portait des noms différents en d’autres lieux et en d’autres  temps. L’historien Patrick Berlier pense qu’elle serait l’œuvre du magistrat et mécène Nicolas de Lange, qui aurait fédéré les érudits et savants de son époque qui se réunissaient dans la maison de son domaine de l’Angélique près de la basilique. Dans cet épisode, Patrick Berlier  nous donne un aperçu de la dimension « occulte » de la ville de Lyon.

Épisode 4. Un « grand lyonnais » et les secrets de la Franc-Maçonnerie – hommage à Jean-Jacques Gabut

C’est avec beaucoup d’émotion que nous sommes allés à la rencontre de ce « grand lyonnais » qu’est Jean-Jacques Gabut. Il nous a reçu chez lui, en toute simplicité, toujours souriant et enjoué. Il nous a fait voyager dans le passé de la ville de Lyon à laquelle il est si attaché. Son « Lyon magique et sacré », réédité trois fois, reste pour les amateurs de mystères lyonnais, une référence absolue. Cet épisode ce veut un hommage discret à cet homme attachant, d’une grande érudition, et d’une profonde culture maçonnique.