JOURNÉE DE VISITE DU LYON ÉSOTÉRIQUE AVEC GEORGES COMBE - 12 OCTOBRE 2019 (COMPLET)


L’ésotérisme s’oppose à l’exotérisme. 

Ce qui est ésotérique est intérieur, intime, voire secret.

Ce qui est exotérique est au contraire extérieur, ouvert à tous, exposé au grand jour.

Lyon est réputée comme une ville secrète. Elle aurait donc une dimension ésotérique importante.

Mais pour en trouver les messages, il faut chercher. Rien n’est affiché à l’extérieur, ce qui est bon signe.

Cette visite vous propose donc de partir à la découverte de quelques uns de ces messages, en plusieurs étapes.

Le samedi 12 Octobre 2019 avec George COMBE, le départ sera donné à 9h15 :

1) Esplanade de Fourvière : situation de la ville. Les deux fleuves, le confluent, la dimension « alchimique » de la ville, ne serait-ce que par son implantation géographique.

2 La basilique de Fourvière: les nombres et la vierge noire.

3) Le cimetière de Loyasse : évocations de quelques personnalités marquantes de "l’ésotérisme lyonnais", devant leur tombeau , en particulier J-B Willermoz et "maître" Philippe.

4) Descente à pied vers Saint Jean : le Gourguillon.

5) La cathédrale Saint Jean : messages alchimiques et cabalistiques, et autres.

12h30- 14h : Repas pris en commun à saint-Jean.

6) Quelques traboules du Vieux Lyon : architecture et messages cachés;

7) Musée Saint-Pierre, section de la peinture lyonnaise : Chenavard, Orsel, Janmot, Ravier, etc

Fin de la visite vers 17h30

Notes pratiques

Tout se fait à pied 
(sauf le retour à Fourvière, pour ceux qui aurront laissé leur véhicule sur la colline).

Prévoir de bonnes chaussures de marche : 6 kms environ

Attention : le nombre de participants sera limité à 12 personnes

Tarif normal : 135 euros (incluant le repas et l'entrée au musée)
Tarif adhérent : 105 euros (incluant le repas et l'entrée au musée)



NOUS AJOUTONS 5 PLACES SUPPLÉMENTAIRES !

S'INSCRIRE A LA VISITE DU 12 OCTOBRE

Georges Combe est né à Lyon en 1945. Après des études de lettres et une agrégation, il enseigne quelques années en classe préparatoire (hypokhâgne), puis se tourne vers le monde des images. Au sein de la société Les films du Plateau, il réalise en particulier : 1968‐1969 : Mort d’un train (documentaire, 24 mn). Les derniers jours du chemin de fer du Vivarais (CFD) et sa résurrection touristique (prod. : Les films du Plateau).
Il est entre autres le réalisateur du film-documentaire "Les Souterrains du Temps", "Le Voyage Alchimique""Rennes-le-Chateau"...