Vidéo : un orque aurait tenté de se suicider durant un spectacle

orque suicide
Publié le 17.06.2016

Après que les parcs aquatiques américains "SeaWorld" aient récemment fait face à de vives critiques concernant des présumés mauvais traitements à l’encontre de leurs orques en captivité, c’est au tour du "Loro Parque" de Tenerife de faire parler de lui.


L’un des épaulards dénommés Morgan aurait eut l'intention, le 16 mai dernier, de vouloir se suicider en se tenant hors de l'eau et immobile durant plusieurs minutes. Le mammifère ne semblait plus vouloir y retourner.
 
Bien que les orques sortent parfois de l’eau pour chasser, ils restent rarement aussi longtemps hors de l'eau.
 
Quelques semaines avant cet incident, une vidéo montrait Morgan en train de cogner sa tête contre une porte en métal. « Cela semblait être une tentative d'échapper à son enceinte » selon Helene O'Barry Hesselager du projet Dolphin, qui passe son temps à dénoncer les d’exploitation des orques et des dauphins.


Découvert dans un mauvais état sur les côtes hollandaises en 2010, Morgan a passé un an dans une piscine sous-dimensionnée avant d'être transféré au "Loro Parque".
 
Il est actuellement le seul épaulard du parc à être né dans la nature. Les militants affirment que l’orque est victime d’intimidation de la part des autres captifs.
 
Loro Parque, irrité par les accusations, a riposté en déclarant que les militants avaient tenté « une manipulation en exagérant et dramatisant une situation tout à fait normale pour les animaux qui ne subissaient aucun mauvais traitement. »
 
Ils ont également rapporté que Morgan était un mammifére très actif et énergique.
 
Le directeur du droit des animaux, Jared Goodman, a publié une déclaration concernant la présumée tentative de suicide de Morgan en disant que « l’orque avait été capturé de la mer il y a six ans avant de durement lutter contre les épreuves de sa captivité… Elle est utilisée à des fins de profits ».

SourcesDolphinProject ; RT ; Opposingviews ;