Des vestiges de "géants" datant de 5.000 ans découverts en Chine

Publié le 16.09.2017

Des archéologues ont réalisé une étrange découverte en Chine, en l’occurrence des tombes abritant les supposés restes anciens d'un peuple de "géants", enterrés il y a environ 5000 ans.



Les os, découverts lors d'une fouille dans la province du Shandong dans le sud-est de la Chine, révèleraient qu’au moins un individu masculin aurait atteint la taille de 1,9 m (6 pi 3 po) de hauteur, ainsi que d'autres mesurant 1,8 mètre (5 pi, 11 po) ), ce qui en fait des géants à leur époque où ils  pouvaient dominer leurs contemporains néolithiques.
 
« Ces résultats reposent uniquement sur les analyse de leur structure osseuse », a déclaré Fang Hui, chef du département d'histoire de Shandong University, à l’agence de presse chinoise.
 
« Si ces êtres étaient vivants, alors leur taille dépasserait certainement 1,9 mètre ».
 
Il faut savoir que selon les statistiques de 2015, la taille moyenne des mâles de 18 ans dans la région était de 1.753 mètres (5 pieds, 9 po) de hauteur, selon Xinhua alors que la moyenne nationale était de 1,72 mètres (5 pi, 8 po).
 
Il semble donc que les hommes de la même région soient actuellement beaucoup plus petits que la plupart de leurs ancêtres, tout en rappelant que les hommes en Chine bénéficient aujourd'hui  d'un meilleur accès à la nutrition.


Il faut rappeler que la hauteur moyenne des hommes de Shandong est inconnue sur la période d’il y a 5 000 ans, et on suppose que les hommes européens de cette époque ne mesurait que 1,65 mètres (5 pi, 5 po), donc il est clair que ces "géants" étaient exceptionnellement grands pour leur époque.
 
L'équipe de Fang a mené la fouille dans le village de Jiaojia situé dans le district de Zhangqiu, dans la ville de Jinan, depuis l'année dernière. Ils ont creusé environ 205 tombes et 20 fosses sacrificielles, à proximité de 104 maisons.
 
Quant à ce qui a ce qui a pu être à l’origine de leur si grande taille, les chercheurs attribuent cela à l’abondance de leur nourriture ainsi que leurs conditions de vie beaucoup plus favorables que les autres habitants.
 
« Déjà agriculteurs à cette époque, les gens possédaient des ressources alimentaires variées et riches »
a déclaré Fang à Xinhua .
 
Les hommes les plus grands ont été découverts dans de grands tombeaux, ce qui suggère qu'ils aient pu être des individus importants et de statut élevé, leur donnant un meilleur accès à la nourriture ainsi qu’une existence plus confortable.
L’analyse de certaines habitations commodes appuie cette hypothèse.
 
Notons que ces premières découvertes ne sont que préliminaires et n’ont pour l'instant pas encore été examinées par d'autres scientifiques.
 
Jusqu'à présent, seulement 2 000 mètres carrés du site Jiaojia ont été creusés et de nombreuses fouilles continueront d’avoir lieu.