Un collectif Humain se mobilise pour sauver un toucan défiguré

toucan défiguré prothese
Publié le 13.08.2016

Grecia, un toucan qui a été sauvagement agressé et défiguré au Costa Rica par un groupe de jeunes, a suscité une vague d’indignation, de compassion et de soutien extrêmement fort au point de récolter jusqu’à 7 000 $. Cette somme aura permis de lui concevoir, suite à l’arrachage de son bec, une prothèse à l’aide d’une imprimante 3D.

Grecia toucan

Le hashtag #savethetoucan a été utilisé par Luciano Lacayo pour réunir les gens autour de ce projet d’envergure. Ainsi en seulement 48 heures, l’objectif de 5 000 $ a largement été atteint. Au total, c’est plus de 7 000 $ qui ont pu être récoltés via le site Indiegogo.
 
Ainsi, quatre entreprises du Costa Rica ont offert leur aide pour imprimer un bec en 3D. Le concepteur Nelson Martinez explique qu’il sera fait d’une partie fixe et d’une partie mobile pour pouvoir la nettoyer ou la remplacer. Mais pour pouvoir scanner son bec déformé afin de créer des modèles, ses blessures doivent guérir.
 
Malgré ce bel élan de générosité, Grecia n’est pas encore sorti d’affaire étant donné que le bec artificiel peut ne pas être accepté par l’animal.
 
Les scientifiques gardent tout de même espoir vu que l’expérience a déjà été réalisée avec succès sur un aigle et un pingouin. Mais certains éléments restent irremplaçables et ses blessures pourraient affecter son futur ainsi que le reste de sa vie.
 
En dépit de cet affreux acte de cruauté et de la souffrance animale, Grecia a certainement dû ressentir ce fort sentiment d’amour issu d’un véritable collectif bienveillant de consciences humaines.
 
Quelle belle leçon de vie adressée à des jeunes inconscients !

toucan
Grecia