Toxines nocives découvertes dans les emballages de sodas ?

Publié le 09.10.2016

L'Institut indien d'hygiène et de santé publique (AIIH & PH), basée à Kolkata, a récemment commandé une étude dont les découvertes sont inquiétantes. On détecte la présence de cinq toxines dans des bouteilles de soda provenant de cinq grandes marques.


Les métaux lourds qui ont été décelés dans deux boissons froides des multinationales "Pepsico" et « Coca-Cola" sont les suivants : Antimoine, Plomb, Chrome, Cadmium, Di(2-ethylhexyl) phtalate (DEHP).
 
L’"India's Drugs Technical Advisory Board" (DTAB) a chargé l’Institut Indien d’Hygiène et de Santé Publique (AIIH&PH) de réaliser l'étude ayant conduit à la découverte d'antimoine, de cadmium, de DEHP et de chrome dans les boissons gazeuses suivantes : Pepsi, Coca Cola, Sprite, Mountain Dew, et 7UP.
 
Rappelons que Coca Cola détient Sprite, tandis que PepsiCo possède Mountain Dew et 7UP.
 
Les boissons sucrées ont toutes été emballées dans des emballages fabriqués à l’aide de composants tels que le PET (Polyéthylène Terephtalate).

Dans le cadre de leurs analyses, les chercheurs ont sélectionné 600 bouteilles de chaque marque et constaté qu'une bouteille de Pepsi, par exemple, possédait 0,029 milligramme par litre d'antimoine, 0,011 mg/L de plomb, 0,002 mg/L de cadmium, 0,017 mg/L de chrome, et 0,028 mg/L de DEHP.
 
D’autre part, un porte-parole de PepsiCo prétend que les taux se trouvent dans la limite légale :
 
« Nous n’avons reçu aucune intimation, ni copie des rapports d'essai cités, ni d’éléments concernant les méthodes d’analyse utilisées, sachant que sans cela nous demeurons incapables de commenter ces rapports. Cela dit, nous tenons à réaffirmer que tous nos produits sont conformes aux règles et normes de sécurité… »
 
"The Indian Express" a souhaité souligner certaines lacunes importantes dans les commentaires de PepsiCo, notamment lorsqu’ils disent qu’"il n'y a pas de limites admissibles pour les métaux lourds concernant les boissons froides," sachant que l’Inde est un pays extrêmement chaud et que dans ce cas les facteurs météorologiques, en l’occurrence les fortes températures, n’ont potentiellement pas été pris en compte.
 
Les responsables du gouvernement indien ont mis en évidence une éventuelle absence de normes concernant particulièrement leur pays.
 
The Indian Express a également sollicité Coca Cola qui a répondu de la manière suivante :
 
« Nous tenons à rappeler que tous nos produits, y compris ceux mentionnés dans le présent rapport, sont absolument sans danger et bien en deçà des normes de sécurité imposées par les organismes de réglementation indienne. L'emballage en PET est utilisé en toute sécurité à travers le monde et dans des conditions météorologiques extrêmes, sans qu’aucun problème de sécurité sanitaire ne soit posé… »
 
Il faut savoir que l’exposition aux métaux lourds peut entraîner des graves problèmes de santé.
 
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) signale que le cadmium et le plomb sont deux des dix produits chimiques qui posent un « problème majeur de santé publique », tandis que les autres toxines en question peuvent avoir des effets secondaires désagréables.