Sept moyens pour vous protéger sur le web

edward snowden protection web
Publié le 09.06.2016

Les récentes révélations d’Edward Snowden au sujet des moyens de surveillance de la NSA ont publiquement confirmé le fait qu'il n’existait pas de vie privée sur Internet. Le gouvernement et les agences de renseignement américaines ont directement accès au serveur des sites et services les plus populaires de la planète, y compris Facebook, Google, Microsoft, Apple, et plus encore. Ce qui signifie que toutes vos données sont stockées et potentiellement exploitables contre vous un jour…

protection données

Sachez que vous êtes toujours enregistré et surveillé indépendamment du fait que vous ayez commis quelque chose de mal.
 
La surveillance concerne vos e-mails, vos activités sur Internet, vos activités bancaires, vos mots de passe, etc.
 
Ces données permettent de dresser votre profil complet (social, psychologique, mentale…).

Quelques conseils pour vous protéger :
 
Voici quelques conseils utiles qui vous permettront de maintenir votre vie privée et votre intégrité sur Internet bien qu’ils soient loin d'être exhaustifs.
 
1. Utiliser par exemple StartPage.com pour toutes vos recherches.

Connu comme étant "le moteur de recherche le plus privé de la planète", StartPage vous permettra de réaliser vos recherches anonymement. Il s’agit probablement du seul moteur de recherche qui ne recueille ni ne partage aucune information personnelle à votre sujet. StartPage peut être facilement ajouté à votre navigateur dans le cadre de vos recherches.
 
Si vous utilisez des navigateurs tels que Google, Bing, Yahoo, etc, alors toutes vos recherches renverront vers votre adresse IP (permettant de vous identifier sur le web). Ces données seront utilisées pour construire un profil complet grâce à votre activité en ligne. Le gouvernement a donc littéralement la capacité d’analyser le moindre de vos comportements.
 
2. Envisager d’utiliser un Anonymizer (proxy anonyme qui vous permet de rendre votre activité indétectable sur le web) tel que Tor pour protéger votre identité. Tor empêche quiconque de connaître votre emplacement, vos habitudes de navigation. Il s’agit d’un outil extrêmement efficace contre la surveillance du réseau et l'analyse de votre trafic. Tor est essentiellement un réseau de "tunnels virtuels" géré par des bénévoles et permettant à votre véritable adresse IP de rester caché et indétectable lors de votre navigation sur Internet. Il est utilisé par les pirates et tous ceux qui souhaitent rester anonymes. Vous pouvez également l’utiliser pour accéder aux sites que votre FAI a bloqué ou interdit. Gardez à l’esprit que si vous utilisez Tor pour accéder à des sites d'identification personnelle tels que Facebook, alors vous perdez votre capacité à demeurer anonymes étant donné que vous laisserez forcement une trace sur le réseau social. Il est important d’utiliser Tor de manière responsable !
 
Télécharger Tor Browser Bundle.
Tor Browser Bundle
3. Utiliser un pare-feu et une connexion sans fil sécurisée. Il est essentiel de protéger votre trafic réseau entrant et sortant. Il existe de nombreux logiciels disponibles pour cela. Il est impossible de garantir l'intégrité totale de ces programmes, mais nous recommandons Little Snitch pour les utilisateurs Mac puis Outpost pour ceux qui utilisent Windows. La clé est d'être en mesure de savoir quels services/sites tentent d'envoyer/recevoir des données concernant votre connexion. Gardez votre ordinateur propre en utilisant ces logiciels anti-spam/spyware.


4. Il est important de régulièrement supprimer vos cookies et vous déconnecter de Facebook lorsque vous ne l’utilisez pas activement.
 
Il faut savoir qu’à chaque fois que vous visitez un site, vous téléchargez un cookie qui est utilisé pour suivre et recueillir des données à votre sujet afin d’en tirer des statistiques via des interfaces telles que Google Analytics.
 
Par conséquent, la suppression fréquente des cookies et des fichiers Internet temporaires de votre navigateur est nécessaire. Nous recommandons CCleaner comme moyen efficace de réaliser cette manipulation. La plupart des gens continuent de naviguer sans avoir fermer leur fenêtre et session « Facebook » qui continue de recueillir toutes vos données de navigation, avec de les vendre à des tiers, dont des agences de renseignement.

big brother

5. Couvrir ou déconnecter votre webcam lorsque vous ne l’utilisez pas.  Savez- vous que votre webcam peut être secrètement activé sans vous ne soyez au courant ?

Idem pour la caméra et le micro de votre smartphone. Le seul moyen d’éviter de laisser des traces à cause de votre smartphone est de retirer la batterie.

6. Vous pouvez apprendre à utiliser des services de messagerie sécurisés tels que HushMail.

Communiquer à l’aide e-mails est vital de nos jours et représente une partie de notre vie quotidienne.

Il faut savoir que des services tels que Gmail, Hotmail ou Yahoo, ne sont pas sécurisés.

Utilisez Pretty Good Privacy (PGP), qui est un moyen d'envoyer des messages chiffrés et des fichiers que seul un tiers de confiance peut ouvrir et afficher. Ce logiciel utilise une cryptographie à clé publique-privée, où vous pourrez donner votre clé publique à des destinataires de confiance. Les messages ne peuvent être décryptés en utilisant votre fichier en clé privée spécial (que vous gardez en toute sécurité) ainsi que la clé publique de l'expéditeur. Vous pouvez même crypter des fichiers de telle sorte à ce que seule une personne désignée puisse les ouvrir.
 
Apprendre à utiliser PGP nécessite quelques connaissances techniques.


Le site Prism Break met en lumière un panel de logiciels permettant de lutter contre les systèmes de surveillance sur le web.
 
L’objet de cet article n’est pas de vous inquiéter, mais tout simplement vous faire prendre conscience de certains dangers pour votre vie privée.
 
Il suffit seulement d’imaginer que nous soyons dans une situation similaire à celle de la Deuxième Guerre mondiale et que nos données personnelles soient succeptibles de tomber entre les mains de forces obscures.
 
Si le régime nazi disposait d’un tel système de surveillance à grande échelle, ils n’auraient certainement pas eu besoin de l’aide des "collabos" pour dénoncer les juifs… A méditer !

On les appelle les Big Datas. Google, Apple, Facebook ou Amazon, ces géants du numérique, qui aspirent à travers Internet, smartphones et objets connectés, des milliards de données sur nos vies. Derrière cet espionnage, dont on mesure chaque jour l'ampleur, on découvre qu'il existe un pacte secret scellé par les Big Datas avec l'appareil de renseignement le plus puissant de la planète.