Quand les scientifiques évoquent des sujets aux facultés extrasensorielles

Publié le 05.07.2016

Fournir une explication rationnelle est littéralement impossible à l'heure actuelle concernant certains phénomènes extrasensoriels, en dépit du fait que ces expériences soient reproductibles à plusieurs reprises.

Ces fabuleuses facultés humaines sont étudiées depuis des décennies ; et bien qu’un certain nombre d'études ait livré des résultats statistiquement significatifs, il subsiste d’importantes résistances de la part des scientifiques traditionnels concernant ces sujets.
 
D'autre part, de nombreux éminents scientifiques reconnaissent la pertinence et l’importance d’étudier ce type de phénomènes. La science matérialiste a assez prospéré et il est temps d'ouvrir la voie à la science non matérielle. Nikola Tesla pensait qu’elle représenterait un progrès immense pour l'humanité, avec des évolutions de plus en plus exponentielles.
 
Lorsque l’on pose la question suivante à Max Planck, brillant prix Nobel de physique en 1918 : « pensez-vous que la conscience puisse être expliquée grâce à la matière et à ses lois ? », il répond : « Non. Je considère la conscience comme fondamentale. Je considère la matière comme dérivant de la conscience. Nous ne pouvons aller au-delà de la conscience. Tout ce dont nous parlons, tout ce que nous voyons comme existant, suppose la conscience. »


Beaucoup de scientifiques, dont une grande majorité de nos scientifiques d'avant-garde ont mis l'accent sur l'importance des facteurs associés à la conscience (comme la mesure et l'observation) ainsi que son influence sur notre monde physique matériel.
 
Ces capacités ont été démontrées dans certaines conditions. Un des exemples les plus connus est celui d’Ingo Swann avec ses expériences de "vision à distance".
 
Il a été pendant dix ans la formatrice des voyants de la CIA et des services de renseignements de la Défense américaine. Il a entraîné, pour le projet Star Gate, des équipes militaires à "voir" à distance des installations soviétiques et des organisations terroristes.
 
Vous pouvez consulter les résultats de ses expériences dans le « Journal of Scientific Exploration ». (Puthoff, Harold E. 1996. CIA-Initiated Remote Viewing Program at Stanford Research Institute. Journal of Scientific Exploration, 10(1), 63-76.)
 
Il faut savoir que les facultés extrasensorielles, c’est-à-dire qui défient les lois connues de la physique actuelle, représentent un intérêt profond pour les gouvernements, en particulier les agences de renseignement occidental.


La Chine a également été très active en ce qui concerne la recherche et l’étude de sujets avec des capacités humaines étendues. Par exemple, un article publié en République populaire de Chine (RPC) en septembre 1981, dans la revue Ziran zazhi (Nature Journal) a rapporté : « Quelques expériences ont été rapportées sur le déplacement d’objets à l’aide de capacités inhabituelles du corps humain (Shuhuang et al., 1981) ; et que des "enfants doués" étaient capables de provoquer la téléportation de petits objets physiques d'un endroit à l'autre ».
 
Il existe aussi quelques affirmations extraordinaires au sujet d'une publication intitulée « Fonctions exceptionnelles du corps humain. »  Cette étude rend compte d’effets parapsychologiques très précis, dont la clairvoyance, les effets psychokinétiques, et plus encore. (Source : FAS)
 
Dans un rapport publié en 2010, par le chimiste à la retraite Dong Shen, une expérience de téléportation mentale est décrite avec un taux de réussite de 40%.
 
Il est également important de mentionner ce que Dean Radin, l'expert scientifique en chef à l'Institut des sciences noétiques, a déclaré :
 
« Évaluer les détails et la crédibilité de ces études a été difficile étant donné que beaucoup des documents existent uniquement en chinois. Les techniques n’ont pas encore été rapportés en dehors de la Chine, et les méthodes expérimentales utilisées dans le cadre de tels essais ne semblent pas être aussi rigoureusement contrôlées qu’en occident ... »
 
En dépit de ce fait, des centaines de chercheurs, spécialement formés à partir d'un certain nombre de disciplines scientifiques au sein des universités de Chine, ont étudié ces "fonctions humaines exceptionnelles".
 
« Les résultats des expériences de téléportation, en Chine, peuvent simplement être expliqués comme résultant d’un phénomène lié à la conscience humaine…», explique Éric Davis, Ph.D, FBIS (Source : FAS)


Une étude publiée dans le journal américain consacré à la médecine chinoise, indique que selon l’US National Library of Medicine, une femme ayant des capacités spéciales a été en mesure d'accélérer la germination des graines spécifiques.
 
Chulin Sun est une femme avec des pouvoirs exceptionnels. Un membre de l'Institut de recherche somatique chinoise des sciences pratique le Waiqi qui est un type de qigong.
 
Il s’agit d’une gymnastique traditionnelle chinoise et une science de la respiration qui est fondée sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie vitale et qui associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration. Le terme signifie littéralement "exercice (gong) relatif au qi", ou "maîtrise de l'énergie vitale".
 
Chulin Sun a réussi a accéléré la culture des pousses et des racines de plusieurs centimètres de long en moins de 20 min grâce à sa technique de projection mentale d’énergie qi (Fig. 1). Cela a été démontré à 180 reprises et dans différentes universités en Chine (y compris Taiwan et Hong Kong) ainsi que d’autres pays (par exemple, le Japon, la Thaïlande, la Malaisie, etc.) (Ge et al. , 1998; Qin et al . , 1998;. Lee et al, 1999).
 
Alors que les Occidentaux qui osent démontrer le rapport entre l’esprit et la matière sont publiquement vilipendés et discrédités, il faut savoir qu’ils sont carrément honorés en Chine en tant que héros et célébrités.