Projet MK-Ultra de manipulation mentale remis au goût du jour !

MK-Ultra
Publié le 09.08.2016

Le Projet MK-Ultra, considéré comme le programme de contrôle de l'esprit de la CIA, était le nom de code donné à un programme illégal d'expériences sur des sujets humains, conçus et mis en œuvre par la CIA. Sous quelle forme ce sujet a récemment été mis en lumière ?


Le Projet MKULTRA (ou MK-ULTRA) est le nom de code donné à un projet de la CIA entre 1951 et 1970, dont les objectifs étaient de manipuler mentalement des êtres humains à l’aide d’injection de substances psychotropes, et plus particulièrement de LSD. Ils utilisaient autant ces substances psychotropes que l'hypnose dans le but d'influencer les esprits de leurs cobayes (volontaires ou non) à des fins civiles, militaires, d'espionnage ou d'interrogatoire. En 1974, un article publié par le " New York Times " révèle l'existence de ces programmes. Et c'est alors qu'une enquête du Congrès américain est diligentée.

Le Sénateur Kennedy déclare au Sénat des États-Unis, le 3 août 1977 :
 
« Le directeur adjoint de la CIA a révélé que plus de trente universités et institutions avaient participé à un large projet de tests et d'expérimentations qui incluait des tests de médicaments cachés sur des sujets non volontaires de toutes les catégories sociales, hautes et basses, Américains et étrangers. Plusieurs de ces tests consistaient à administrer du LSD sur des sujets ignorants dans diverses situations sociales. Au moins, une mort fut enregistrée, celle du Dr. Olson, est due à ces activités. L'Agence a elle-même reconnu que ces expériences n'avaient pas de valeur scientifique. Les agents qui faisaient le suivi n'étaient pas des observateurs scientifiques compétents. »
 
La récente série américaine à succès intitulée « Stranger Things » évoque de manière très décomplexée ce sujet sérieux et extrêmement sensible. Nous ne vous en dirons pas plus afin de ne guère révéler l’intrigue.
 
Synopsis :
 
A Hawkins, en 1983 dans l'Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent dans une recherche semée d’embûches pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les garçons rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Les garçons se lient d'amitié avec la demoiselle tatouée du chiffre "11" sur son poignet et au crâne rasé et découvrent petit à petit les détails sur son inquiétante situation. Elle est peut-être la clé de tous les mystères qui se cachent dans cette petite ville en apparence tranquille…