HOMO NOETICUS : L’émergence de l’Homme Nouveau
Auteur : Daniel Robin

Actuellement en vente en librairie depuis le 11 avril 2018

Homo Noeticus

Une nouvelle espèce va-t-elle succéder à l’Homo Sapiens actuel ?

La question peut paraître étrange ou extravagante, mais elle doit être posée si nous considérons le processus évolutif de l’Humanité sur une longue période de temps.

L’évolution est en marche, et elle ne concerne pas que notre corps physique. Nos dimensions psychique et spirituelle vont, elles aussi, subir d’importantes transformations dans le futur. L’idée qui est défendue dans ce livre est qu’Homo Noeticus, ou l’Homme Nouveau, est l’espèce qui pourrait bien nous remplacer.

L’axe central de la vie d’Homo Noeticus est l’élargissement de la conscience et l’utilisation à des fins évolutives positives et constructives de ses immenses possibilités psychiques et spirituelles. La raison d’être d’Homo Noeticus est d’incarner les forces spirituelles, de les faire descendre dans la matière, dans son corps et sa chair.

Homo Noeticus opérera en lui-même la transmutation de ce qui est appelé dans le livre la "matière/matière" en "matière/Lumière". Il façonnera son Corps glorieux, ou Corps céleste, celui qu’évoquait Saint Paul dans son épître aux Corinthiens.

Pour Homo Noeticus, le spirituel ne sera pas un monde lointain vers lequel nous devons nous réfugier. Il sera conscient, au contraire, que le spirituel est une puissante force qui doit pénétrer la matière et la transmuter. C’est donc un véritable processus alchimique interne qui sera à l’œuvre.

Il ne fait pas de doute qu’Homo Noeticus sera l’artisan d’un monde nouveau. Un monde global fait à sa mesure.


« La Création entière n’est faite que de LUMIÈRE. Il apparaît qu’en réalité il n’y a ni matière, ni esprit: seulement différents degrés de vibration d’une seule et unique LUMIÈRE. La LUMIÈRE vient d’un seul point : la Source divine. La LUMIÈRE jaillit avec une intensité inimaginable, passant des vibrations les plus ténues à des fréquences de plus en plus denses. La plus dense de toutes, nous l’appelons la pierre (la roche). La vibration la plus basse de l’Ange est la seule qui peut rejoindre la vibration la plus haute de l’homme: ainsi, le haut et le bas sont unis dans l’Homme Nouveau. Pour l’instant, la brèche ou l’interruption entre la vibration la plus basse de l’Ange et la vibration la plus haute de l’homme existe encore: on l’appelle aussi la mort. La naissance de l’Homme Nouveau est la mort de la mort ».

Dialogues avec l’Ange (un document recueilli par Gitta Mallasz).


Tout est là dans ce court passage, exprimé de façon concise. Tout est résumé dans ces lignes simples et pourtant si profondes. Les deux dernières phrases du texte présentent l’une des idées maîtresses de mon livre: « Pour l’instant, la brèche ou l’interruption entre la vibration la plus basse de l’Ange et la vibration la plus haute de l’homme existe encore: on l’appelle aussi la mort. La naissance de l’Homme Nouveau est la mort de la mort ». La mort n’est en définitive que la brèche qui sépare la vibration la plus basse de l’Ange de la vibration la plus haute de l’homme. Cette brèche est temporaire et elle sera bientôt comblée. Quand cette brèche n’existera plus et que les vibrations de l’Ange seront reliées aux vibrations de l’être humain, ce sera la naissance de l’Homme Nouveau. Cette naissance sera aussi marquée par un événement évolutif exceptionnel : la mort de la mort. Oui, pour l’Homme Nouveau, la mort ne sera plus qu’une ancienne faiblesse, la marque d’un manque d’accomplissement, une rupture provisoire qui devait être comblée. L’Homme Nouveau des Dialogues avec l’Ange est à rapprocher de l’être supramental de Sri Aurobindo, celui qui, au-delà du surhomme, représente le quatrième stade de l’évolution selon Georges Van Vrekhem. Au-delà du surhomme, le quatrième et ultime stade sera représenté par l’espèce supramentale. L’être humain supramental est un être humain divin qui a définitivement vaincu la mort.

Ce que nous sommes en train de vivre à notre époque est d’une importance capitale. Nous sommes arrivés à une sorte de carrefour évolutif qui nous propose deux voies radicalement différentes. À l’entrée de chacune de ces voies il y a un panneau sur lequel il est écrit : « en suivant ce chemin tu vaincras la mort ». Pour un voyageur non averti, il semblerait que quel que soit le chemin qu’il prenne, il arrivera au même résultat. Rien n’est plus faux. Avant de s’engager, le voyageur devra prendre conscience que chacune de ces voies propose un but différent et que les moyens pour y parvenir sont fondamentalement opposés. La voie de droite est celle de Sri Aurobindo, de l’alchimie spirituelle, et des Dialogues avec l’Ange. C’est la voie de la réalisation spirituelle, de la Lumière, de l’Amour et de la Connaissance. La voie de gauche est celle du transhumanisme, du posthumanisme, de la technoscience matérialiste et de l’hybridation homme/machine.

Daniel Robin
Avril 2018.
 
Vous pouvez commandez le livre sur AMAZON.

Aux éditions JMG Le temps présent.
 
-------------------------------
Détails sur le produit
Broché : 366 pagesEditeur : Le Temps Présent (11 avril 2018)

Collection : Mutation
Langue : Français
ISBN-10 : 2351852729
ISBN-13 : 978-2351852729
Dimensions du produit: 15,7 x 2,2 x 22 cm