Découverte scientifique de l’existence d’un sixième sens chez les humains

découverte sixieme sens
Publié le 25.07.2016

Des animaux utiliseraient certaines capacités pour percevoir les champs magnétiques de tel sorte à retrouver parfois leur chemin lorsqu’ils se trouvent loin de chez eux. Ils s’aligneraient avec le champ magnétique de la Terre. Comme par exemple les tortues de mer, les abeilles, les langoustes, les dauphins, les oiseaux migrateurs… Ils posséderaient tous une sorte de compas magnétique qui leur permettait d’exploiter l'information codée dans des champs magnétiques. 

champ magnétique

Comment ce sixième sens opérerait-il ?
 
Ces champs magnétiques seraient exploités à d’autres fins que la navigation.
 
Joe Kirschvink, géophysicien à l'Institut technologique de Californie, est en train de tester la sensibilité des humains vis-à-vis de ces champs magnétiques et selon lui, « il ne fait aucun doute que cela fait partie de notre histoire évolutive ».
 
Une étude récemment publiée par Kirschvink dans la revue "Nature Communications" suggère qu'une protéine, située dans la rétine humaine et testée sur des drosophiles, permet la détection de champs magnétiques. La recherche rapporte que cela pourrait servir de capteur magnéto-résistif (MR), bien que les humains l’ignorent.
 
Steven Reppert de l’"University of Massachusetts Medical School" déclare à LiveScience : « Cette étude est capitale pour mettre en lumière la manière dont les animaux migrent. Peut-être que cette protéine est également remplie d’une fonction importante pour détecter des champs magnétiques chez l’homme. »
 
Dans l'une des récentes expériences de Kirschvink, ce fameux champ a été détecté chez les participants de l'étude, tandis que leurs ondes cérébrales ont été mesurées. Il a découvert que lorsque le champ magnétique tournait dans le sens antihoraire, alors certains neutrons provoquaient un pic d'activité électrique. Cela suggère donc la perception d’un sens magnétique chez les humains.
 
Pourtant, plusieurs questions demeurent. Est-ce que cette activité neuronale constitue une preuve de l’existence d'un sens magnétique ou d’autre chose ? Bien que le cerveau humain réagisse d’une certaine manière, cela ne signifie pas qu’il soit en train de traiter l'information. Si le corps possède en effet des récepteurs magnéto, alors où se situent-ils ? La prochaine étape pour les chercheurs consiste à les identifier.
 
L'étude de Kirschvink est l'une des nombreuses publications qui s’intéresse aux mystères des champs magnétiques ainsi qu’à leurs impacts sur les êtres humains. L’un des chefs de file dans ce domaine de recherche est l'institut HeartMath qui est le leader mondial reconnu dans la recherche de la physiologie émotionnelle, des interactions entre le cœur et le cerveau, la physiologie, la santé et les performances optimales.


L'institut HeartMath a créé l'Initiative mondiale pour la cohérence qui est fondée sur la science d'unir les gens à travers la cohérence cardiaque et axée sur l'intention. L’objectif est de faciliter le changement au niveau de la conscience mondiale en se délestant de l'instabilité et de la discorde pour ainsi tendre vers l'équilibre, la coopération et à la paix durable.
 
L’objectif est de créer un changement positif au niveau mondial.
 
Le "Global Coherence Initiative" (Initiative mondiale Cohérence) ou GCI, a été impulsé par l’Institut HeartMath dans un effort de coopération internationale, cherchant à activer le cœur de l’humanité et ainsi faciliter un changement de conscience mondiale. Il invite les gens à y participer en apportant de l’amour et de la compassion au champ planétaire.
 
Le deuxième objectif est la recherche scientifique sur la façon dont nous sommes énergétiquement tous reliés les uns aux autres ainsi qu’à la planète. Mais comment pouvons-nous utiliser cette interconnectivité afin d’élever notre niveau de vibration personnelle et ainsi contribuer à créer un monde meilleur ?
 
Les hypothèses des chercheurs et des scientifiques au sujet de ce projet sont les suivants :
 
Le champ magnétique de la Terre est un support d'informations biologiquement pertinentes reliant tous les systèmes vivants. Chaque personne affecte ce domaine d’information planétaire, au même titre que la conscience collective...

coeur champ magnétique

Les études menées à l’Institut HeartMath ont indiqué que le cœur semblait joué un rôle clé dans l’intuition.
 
On nous a toujours enseigné que le cœur devait s’adapter aux « ordres » transmis par le cerveau sous la forme de signaux neuronaux. En réalité, le cœur envoie plus d’informations au cerveau que le cerveau n’en envoie au cœur ! Ces signaux cardiaques produisent un effet significatif sur la fonction cérébrale. Ils influent sur le traitement émotionnel ainsi que sur les facultés cognitives comme l’attention, la perception, la mémoire et la résolution de problèmes.
 
Par conséquent, un grand nombre d’experiencers de l’Institut HeartMath tentent de créer des états cardiaques centrés sur l'amour et la compassion dans le but de générer un environnement mondial plus favorable que celui connu actuellement.
 
Il existe une boucle de rétroaction entre les êtres humains et les systèmes énergétiques et magnétiques de la Terre.
 
La Terre produit plusieurs types de champs magnétiques. Deux d'entre eux sont le champ magnétique terrestre (qui se dégage du noyau de la Terre) et les champs qui existent entre la terre et l'ionosphère. Ces champs entourent la planète entière et agissent comme des boucliers de protection bloquant les effets nocifs du rayonnement solaire, les rayons cosmiques, le sable, etc.
 
Ces champs énergétiques sont connus des scientifiques. Et l'idée que l'activité solaire et les rythmes qui influencent les champs magnétiques de la Terre ont un impact sur la santé et le comportement ont été fermement établis.
 
La littérature scientifique est claire sur le fait que plusieurs rythmes physiologiques et les comportements collectifs mondiaux ne sont pas seulement synchronisés avec l'activité solaire et géomagnétique, mais que les perturbations dans ces domaines peuvent créer des effets néfastes sur la santé et le comportement humain : problèmes de sommeil, confusion mentale, manque d'énergie...
 
À d’autres moments, lorsque les champs terrestres sont stables, alors on constate une augmentation des sentiments positifs, de créativité et d’inspiration chez les gens. Ceci est probablement dû à un couplage entre le cerveau humain, le système cardiovasculaire et le système nerveux, produisant des fréquences de résonance géomagnétiques.


La Terre et l'ionosphère génèrent des fréquences qui vont de 0,01 hertz à 300 hertz, dont certains se situent exactement dans la même gamme de fréquences que celle du cerveau, du système cardiovasculaire et du système nerveux autonome. Cela permet d'expliquer les fluctuations des champs magnétiques de la Terre et du Soleil ainsi que leurs influences. Il a également été démontré que ces changements pouvaient affecter nos ondes cérébrales, notre rythme cardiaque, notre mémoire, nos performances en athlétisme et notre santé globale.

Nous connaissons les influences de ces facteurs sur nous, mais pas la manière dont nous affectons ces domaines.
 
Les scientifiques de l’Institut HeartMath supposent que nous ne sommes pas seulement des récepteurs d'informations biologiquement pertinentes, mais aussi des émetteurs d’informations.
 
Les émotions humaines ainsi que la conscience interagissent ensemble puis codifient les informations dans le champ géomagnétique. Ensuite, cette information est distribuée à l’échelle mondiale… Par conséquent, elle circule de manière non locale entre les gens et à un niveau subconscient, reliant ainsi tous les systèmes vivants. Les champs magnétiques agissent comme des ondes porteuses pour ces informations. Elles peuvent influer positivement ou négativement sur tous les systèmes vivants. La conscience collective est alors directement impactée.

Sources :

coherence cardiaque
La notion de cohérence cardiaque dans le sens commun utilisé aujourd’hui est introduit par le Dr. David SERVAN-SCHREIBER dans son livre "Guérir le stress, l’anxiété et la dépression" en octobre 2003.


Exercez-vous à la cohérence cardiaque


Guérir le stress, l’anxiété et la dépression